+ de critères

Florence Bonnefous et Edouard Merino, galeristes dans le vent

Florence Bonnefous et Edouard Merino, galeristes dans le vent

Baptisée Air de Paris, en hommage à Marcel Duchamp, la galerie défend un art engagé, iconoclaste, pluridisciplinaire parfois éphémère. Alors que la Fiac est inaugurée cette semaine à Paris, les deux pionniers de l’art contemporain, s’installent à Romainville sur un site industriel réhabilité en résidences d’artistes et lieux d'art dont le Fonds régional d'art contemporain Ile-de-France et ses 1600 œuvres. Komunuma, quartier culturel en devenir, a séduit les deux galeristes.
Florence Bonnefous et Edouard Merino ont fondé leur galerie en 1990 à Nice. Quatre ans plus tard, ils s’installent à Paris rue des Haudriettes puis dans l’emblématique rue Louise-Weiss du 13e arrondissement. Acteurs du renouveau de la scène artistique française, ils représentent notamment François Curlet, Brice Dellsperger, Matthias Augustyniak (du studio M/M), Philippe Parreno ou encore Lily van der Stokker. De 1999 à 2002, la galerie contribue à la production du projet Ann Lee, vaste projet collectif, une réflexion sur la constitution des identités digitales. Récemment installés à Romainville, au nord de Paris, Florence Bonnefous et Edouard Merino inaugurent leur nouvel espace avec More, une exposition collective qui réunit Liam Gillick, Trisha Donnelly, Carsten Höller et Sarah Morris. Parallèlement, à la FIAC, Air de Paris expose le Californien Guy de Cointet et la Portugaise Leonor Antunes. Un choix éclectique à l’image de ses fondateurs.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants