+ de critères

François d' Aubert

François d' Aubert

La prose du Journal officiel peut parfois laisser perplexe : ainsi, l'ancien député-maire de Laval vient d'être nommé "délégué général à la lutte contre les juridictions et territoires non coopératifs". Non, il ne s'agit pas de traquer les départements mauvais payeurs, mais bien d'appliquer  les décisions du G20 en matière de lutte contre les paradis fiscaux. Il s'agira d'abord de finaliser la fameuse "liste grise" des juridictions qui traînent à coopérer, puis de vérifier que ceux qui ont pris des engagements les respectent dans les faits. François d'Aubert, spécialiste de la lutte anti-blanchiment, a déjà participé à de nombreuses commissions d'enquête parlementaires, dont celle sur la Mafia en 1992. Il laissera à  Claudie Haigneré la présidence de la Cité des sciences, et le soin de mettre en œuvre la délicate fusion avec le Palais de la Découverte.


Biographie liée

  • Voir la biographie de François d'Aubert Magistrat honoraire à la Cour des comptes, Homme politique > AUTORITÉ DE RÉGULATION PROFESSIONNELLE DE LA PUBLICITÉ (ARPP) > OCDE (ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES) > ÉDITIONS TEMPORIS

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants