+ de critères

Guillaume de Seynes, un homme de luxe

Guillaume de Seynes, un homme de luxe

Le numéro deux d’Hermès, Guillaume de Seynes vient d’être élu pour 4 ans à la tête du comité Colbert, la célèbre institution qui regroupe les industriels du luxe français. Il succède à Michel Bernardaud qui occupait ce poste depuis 2012.
Disons-le d’emblée : le luxe, Guillaume de Seynes en connait bien tous les ressorts. Après un parcours sur les bancs de Sciences Po et de l’ESSEC, il commence sa carrière dans la mode comme directeur export de La Chemise Lacoste. Il entame ensuite une virée du côté des champagnes (Mumm Cordon Rouge et Henriot) avant de mettre un pied à l’étrier de la Maison Hermès, fondée en 1837 par ses aïeux. Constant et mesuré, il commence au service marketing et passe par l’horlogerie avant d’être nommé directeur général d’Hermès International. Sa mission consiste à gérer l’ensemble de la fabrication de produits du groupe. Une fonction que Guillaume de Seynes va devoir désormais cumuler avec ses responsabilités au Comité Colbert dont il connaît bien les dossiers puisqu’il en était vice-président depuis 2012.
Cet amateur de bonne chère, mondain à ses heures et membre assidu du Club des Cent, affirme volontiers que la France est un leader incontesté du luxe, une référence universelle. Une place de choix qu’il entend bien lui garder.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants