+ de critères

Guillaume POITRINAL

Guillaume POITRINAL

 

Le centre commercial lyonnais Confluence inauguré mercredi dernier ouvre une nouvelle ère : celle des galeries marchandes « quatre étoiles ».
Du bois, du verre, de l’acier, et de la lumière : le dernier né d’Unibail-Rodamco ne ressemble à aucune « usine à vendre » habituelle. Pour le président du directoire de la société, Guillaume Poitrinal, rien ne doit être laissé au hasard. Répartis sur 53 000 m², les 102 magasins de ce lieu de shopping comptent des chaînes très répandues et incontournables (Zara, Etam, C&A, Grand Optical), quelques enseignes plus rares (un Apple Store, Hollister, la marque de vêtements californiens du groupe Abercrombie & Fitch), mais aussi des marques régionales comme la librairie Decitre ou la chocolaterie Voisin. La partie loisirs est très développée, avec un multiplex de 14 salles de cinéma, un mur d’escalade, un spa et 17 restaurants. Ce nouveau pôle commercial est un défi lancé à Internet puisque de nombreux consommateurs achètent aujourd’hui en ligne. Guillaume Poitrinal, diplômé d’HEC, y fonde en tout cas beaucoup d’espoir et espère réaliser un chiffre d’affaires de 200 à 250 millions d’euros avec 7 à 8 millions de visiteurs d’ici 4 ans.

 

Eclairage

 

En cette fin de campagne présidentielle, les professionnels des centres commerciaux tentent de se faire entendre, aussi bien des candidats aux présidentielles que des parlementaires et des maires. L’ouvrage édité par le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) expose ainsi leurs rôles dans l’aménagement du territoire, leur poids dans l’économie et leur avance dans la promotion du développement durable. Le texte synthétise en sept points la prise de position de ces professionnels, notamment sur la finalisation des lois d’urbanisme et l’équité fiscale entre commerces physiques et virtuels. 


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants