+ de critères

Jacques ROUGERIE

Jacques ROUGERIE

 

A 66 ans, cet architecte pas comme les autres est tout proche de voir l’un de ses projets les plus fous se concrétiser. Le chantier du Sea Orbiter, un vaisseau d’exploration sous-marine dérivant au gré des courants du Gulf Stream, devrait commencer début 2012 pour une mise à l’eau prévue en septembre 2013.
D’une hauteur de 51 mètres dont 31 sous le niveau de la mer, cet engin semi-submersible au look futuriste devrait permettre à son équipage « d’habiter la mer » et d’étudier les impacts du changement climatique, d’observer la biologie marine et de réfléchir aux énergies nouvelles notamment. Avec ses cheveux couleur nuage et ses yeux bleus lagon, Jacques Rougerie pourrait passer pour un illuminé s’il n’avait pas derrière lui trente années de rêves concrétisés. Les centres de la mer Nausicaa à Boulogne, Océanopolis à Brest ou le pavillon de la mer d’Osaka, c’était lui. Membre de l’Institut depuis 2008, celui qui aime se définir comme un « mérien » pense qu’au XXIe siècle, ce sera la mer qui sauvera la Terre. Est-ce pour cette raison qu’il a appelé son fils Marin ?


Biographie liée

  • Voir la biographie de Jacques Rougerie Architecte, Membre de l'Institut > ACADÉMIE D'ARCHITECTURE > ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE PARIS-VAL-DE-SEINE (ENSAPVS) > INSTITUT DE FRANCE

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants