+ de critères

Jean CASTEX

Jean CASTEX

Au jeu des chaises musicales du remaniement, il a été le dernier à s’asseoir. Profitant du siège laissé vide par Xavier Musca, Jean Castex devient secrétaire général adjoint de l’Elysée. Cet énarque et magistrat à la Cour des comptes, ancien directeur de cabinet de Xavier Bertrand, conservera par ailleurs ses attributions de conseiller social de la Présidence, poste qu’il occupe depuis novembre dernier en remplacement de Raymond Soubie. S’y ajouteront donc des fonctions de coordination générale. Petit-fils de l’ancien sénateur-maire de Vic-Fezensac, ce Gersois de souche, fana de rugby comme il se doit, est également maire de Prades, en pays catalan, où il a passé sa jeunesse et rencontré son épouse. Il trouve le temps d’y être toutes les fins de semaines, car comme il le dit lui-même « cela fait beaucoup de bien de s'occuper de trottoirs, de stations d'épuration ou de bouches d'égouts lorsque l'on travaille dans les cabinets ou les grandes administrations ».Pendant ce temps on s’active pour former les nouvelles équipes ministérielles. Claude Guéant, nouveau patron place Beauvau, a déjà choisi son chef de cabinet en la personne du préfet de la Corse, Stéphane Bouillon. Au quai d’Orsay Hervé Ladsous restera pur finir à son poste de « dir’cab » auprès d’Alain Juppé, qui amène avec lui certains de ses collaborateurs de la Défense comme Nicolas Niemtchinow.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants