+ de critères

Jean-Claude Malgoire (1940-2018)

Jean-Claude Malgoire (1940-2018)

Le hautboïste et chef d'orchestre Jean-Claude Malgoire est mort le 14 avril à Paris. IL avait enregistré de nombreux disques, notamment les Indes galantes, Alceste, Le Nocce de Figaro, Don Giovanni, Cosi fan Tutte, Falstaff et toute la musique instrumentale de Haendel, la Princesse de Navarre et Hippolyte et Aricie de Rameau.

 

Malgoire Jean-Claude Artiste musicien, Chef d´orchestre, Musicologue

Identité
Malgoire, Jean-Claude, Artiste musicien, Chef d'orchestre, Musicologue. Né le 25 novembre 1940 en Avignon (Vaucluse). Fils de Jean Malgoire, Magasinier, et de Mme, née Pierine Cravea. Marié en secondes noces le 27 décembre 1994 à Mme Renée Vieilfaut, Déléguée générale d'établissement culturel. Père de 2 enfants : Florence, Pascal (décédé)

Etudes : Lycée Frédéric-Mistral à Avignon, Conservatoire national supérieur de musique où il a obtenu les premiers prix de hautbois et de musique de chambre.

Carrière
Commence une carrière de hautboïste (1958), joue dans divers orchestres symphoniques puis entre à l’Orchestre de Paris (1967) en qualité de cor anglais solo, fonde (1967) un ensemble de musique ancienne la Grande Ecurie et la Chambre du Roy, quitte l’Orchestre de Paris (1974) et se consacre (depuis 1974) à la direction d’orchestre et à la recherche musicologique; a dirigé notamment Jules-César de Haendel à l'Opéra de Paris (Salle Garnier) (1986 et 1987), la première reprise mondiale de Tancrède d’André Campra à Copenhague et le Couronnement de Poppée de Claudio Monteverdi à Stockholm, Montezuma d'Antonio Vivaldi, Orféo de Monteverdi à Stuttgart et Agrippina de Georg Friedrich Haendel à Paris (2003), l'Opéra de quat'sous de Kurt Weill à Villeurbanne (2003), au grand théâtre de la Colline (2004), a dirigé à Paris, Londres, Buenos Aires, Mexico, Rio de Janeiro, Tokyo, Séoul, Sydney, Canberra, New York, Montréal, Directeur de l’Atelier lyrique de Tourcoing (depuis 1981), Président du Centre de musique baroque de Versailles (1987-97).
Œuvres : Enregistrement de nombreux disques, notamment les Indes galantes, Alceste, Le Nocce de Figaro, Don Giovanni, Cosi fan Tutte, Falstaff et toute la musique instrumentale de Haendel, la Princesse de Navarre et Hippolyte et Aricie de Rameau; publication d’opéras en réalisation moderne.
Décoration(s) : Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinction(s) : Prix international de Genève (Suisse) (Hautbois) (1968), Victoire de la musique (album de musique classique) (1992), prix Haendel de la ville de Halle (Allemagne) (2002), Victoire d'honneur de la musique (2003), Prix in honorem de l'Académie Charles-Cros (2005).

Centres d’intérêt
S'intéresse à la gastronomie.
Collection de timbres-poste.


Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants