+ de critères

Jean-François ROUBAUD

Jean-François ROUBAUD

Sony, 3M, Caterpillar, Continental, Molex… La liste des conflits sociaux s’allonge et les mouvements se radicalisent. Certains vont même jusqu’à retenir les dirigeants d’entreprises, ce que déplore le président de la Confédération générale des PME (CGPME). Ce chef d’entreprise, qui s’est longtemps investi dans les organisations professionnelles avant d’être élu à la tête de la CGPME en 2002, rappelle que ce mode de pression est bel et bien sans issue… voire dangereux. Partisan d’une communication accrue entre patrons, salariés et syndicats, Jean-François Roubaud a lancé une consultation auprès de ses adhérents avant la tenue de Planète PME… histoire de recenser de manière précise leurs difficultés. Car si les cas de séquestrations concernent pour le moment les filiales de groupes internationaux, c’est bien l’image globale des patrons qui est touchée. Et à une semaine du 1er Mai, ils préféreraient sans doute acheter leur muguet plutôt que récolter des pavés. Elle est plus forte que toi la crise… chante Tryo. Les salariés concernés, eux, déchantent. Depuis septembre 2008, réductions d’effectifs et plans de départs volontaires se succèdent dans l’automobile, la pharmacie, la distribution… Aujourd’hui, si certains indicateurs économiques (notamment en Chine et aux Etats-Unis) semblent encourageants, les analystes ne sont pas vraiment confiants pour les pays de la zone euro, avant la publication de leurs performances au premier trimestre 2009.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants