+ de critères

Jean-Yves Perrot

Jean-Yves Perrot

On recense aussi à vingt mille lieues sous les mers : le Census of Marine Life, vaste programme international qui, sur dix ans, s’est efforcé de mesurer la diversité, la répartition et l’abondance de la vie marine, s’est conclu à Londres le 4 octobre.Une tâche qui a mobilisé plus de 2700 chercheurs de 80 pays et qui a permis de dénombrer plus de 6000 espèces nouvelles, comme la désormais célèbre galathée yéti, un crustacé des abysses aux pinces velues co-découvert par un chercheur de l’Ifremer. L’organisme de recherche français a activement participé au recensement à travers trois projets phares et la mise à disposition de ses bases de données comme Biocéan. De quoi apporter de l’eau au moulin de son président Jean-Yves Perrot, qui a remis au gouvernement fin août un rapport sur la stratégie de recherche en biodiversité, une des priorités définies en 2009 par le Grenelle de la mer. Pour cet énarque habitué des cabinets ministériels, il va s’agir maintenant d’associer le monde économique, et notamment l’industrie de la pêche, à la préservation de ces fabuleuses ressources.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants