+ de critères

Joseph DAUL

Joseph DAUL

Son nom ne dit rien au grand public, et pourtant… Celui qui mène la liste UMP dans le Grand Est pour les européennes n’est autre que le président du groupe PPE (centre droit) au Parlement européen. « Un homme qui connaît les rouages et fait avancer les dossiers, résume Jean-Marie Sermier, député UMP du Jura.  Nous, on ne fait pas dans le people ! ». Une allusion malicieuse à Jean-François Kahn, son adversaire du Modem dans la région. Joseph Daul, éleveur de bovins formé au syndicalisme agricole, a rapidement gravi les échelons depuis son élection en 1999, jusqu’à succéder à l’Allemand Hans-Gert Pöttering à la tête de la plus importante formation du Parlement de Strasbourg. Cet Alsacien germanophone, Européen convaincu sans être Européen béat selon ses propres termes, symbolise l’endurance du moteur franco-allemand qui prétend toujours faire avancer une Europe élargie. « Quand je me rase le matin, je pense à trouver un compromis entre les 288 députés et les 27 nationalités du groupe », dit-il encore. De quoi forger le sens politique… L’UMP a donc bouclé ses listes pour le 7 juin, « avec un mois d’avance » plaisante même Xavier Bertrand, le patron du parti majoritaire. La commission des investitures dirigée par Jean-Claude Gaudin a fini par trancher après un savant jeu d’équilibre entre courants et « baronnies » régionales. Côté ouverture, on retrouvera le « néo-nouveau centriste » Jean-Marie Cavada en 3e position en Ile-de-France. En revanche, le soldat Luc Ferry ne sera pas parachuté en Province.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants