+ de critères

Le graveur Erik Desmazières mis à l’honneur à la BNF

Le graveur Erik Desmazières mis à l’honneur à la BNF

Une bibliothèque dans une autre bibliothèque, ce n’est pas le début d’un assemblage de poupées russes bibliophiles, mais la rétrospective d’un graveur aussi illustre que discret.
La jeunesse dErik Desmazières lui a certainement donné le goût du voyage. Fils de diplomate, il naît en 1948 au Maroc, va au collège à Arcachon, au lycée à Lisbonne puis fréquente les bancs de l’IEP de Paris. Aujourd’hui, ce sont ses gravures, dessins et eaux-fortes qui font le tour du monde dans des collections privées ou publiques. C’est une autre invitation au voyage qui inspire le graveur : les bibliothèques – réelles ou imaginaires – et les livres qu’elles renferment. Il rend aujourd’hui hommage à l’une d’entre elles : la Bibliothèque nationale conçue par Labrouste au XIXe siècle, toute de métal et de verre. Mais c’est bien sur le site de Tolbiac que se tient jusqu’au 18 novembre l’exposition « Au cœur de la bibliothèque ». Bruno Racine, le président de la BnF ne s’y trompe pas lorsqu’il affirme que le graveur « dévoile ici toute la virtuosité d’un art qui parvient à restituer l’essence des lieux et des objets ».


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants