+ de critères

Marjane Satrapi a du chien

Marjane Satrapi a du chien

La dessinatrice et réalisatrice franco-iranienne change radicalement d'univers. Elle s’offre une incursion à Hollywood et s’attaque à un cinéma d’un nouveau genre : la comédie d’horreur.
The Voices, sorti cette semaine, raconte l’histoire d’un tueur en série qui dialogue avec ses animaux. On est loin, très loin de l’univers graphique et autobiographique de Persepolis. Marjane Satrapi a commencé sa carrière comme auteur de bandes dessinées. En 2000, elle entre à l’Atelier des Vosges et rencontre les principaux illustrateurs de la jeune BD française, notamment Christophe Blain et Johann Sfar. Elle publie les quatre tomes de Persepolis, suivis de Broderies et de Poulet aux prunes qui sera récompensé du prix du Meilleur album au festival d’Angoulême en 2005. Elle décide alors d’adapter ses œuvres au cinéma. Le succès est immédiat. Persepolis est couronné du prix du Jury au Festival de Cannes et nominé aux Oscars. Aujourd’hui Marjane Satrapi prend un virage à 180 degrés et c’est ce qui lui plait. Toucher à tout, sans tabous ni clichés.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants