+ de critères

Martin MALVY

Martin MALVY

Les résultats officiels sont sans appel : avec 67,7 % des voix au second tour en Midi-Pyrénées, Martin Malvy (PS) est le champion des élections régionales. Il se paie même le luxe de devancer de 7 points Ségolène Royal, réélue elle aussi haut la main dans son fief de Poitou-Charentes. Cette troisième victoire consécutive, avec un score en hausse constante depuis 1998, ce jeune homme de 74 ans la doit à son énergie et à sa présence sur le terrain. L'ancien ministre du Budget de Pierre Bérégovoy déclare en effet parcourir 100 000 kilomètres par an dans sa région. S'y ajoute un sens de la diplomatie reconnu qui lui sera utile cette semaine pour distribuer les rôles au sein de l'exécutif régional entre les 15 vice-présidents qui administreront la région avec lui. De son côté, Brigitte Barèges, la tête de liste UMP, n'entend pas pour autant abandonner le combat : elle a en effet décidé de renoncer à son siège de députée pour se consacrer entièrement à sa région… « Modeste et technique » – selon la formule de Claude Guéant, le remaniement du gouvernement Fillon marque à nouveau l'ouverture, mais à la droite « non sarkozyste », avec la nomination de François Baroin au Budget, de Georges Tron à la Fonction publique, et de Marc-Philippe Daubresse à la Jeunesse. Eric Woerth, quant à lui, confirme son statut de bon élève en héritant du Travail, et donc de la réforme des retraites… principale échéance politique des mois à venir.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants