+ de critères

Michel Le bris

Michel Le bris

En créant il y a vingt ans le festival Etonnants Voyageurs, il réalisait une chimère d’adolescent : celle de mettre à l’honneur une littérature qui parle avant tout de la beauté du monde. La manifestation de Saint-Malo a connu ce week-end une affluence record pour le plus grand bonheur de l’écrivain qui y présentait son dernier ouvrage, Nous ne sommes pas d’ici. Etonnant voyageur lui-même avec pour point d’ancrage la baie de Morlaix, passionné de jazz, fervent militant de la Gauche prolétarienne dans les années 70 et cofondateur de Libération, Michel Le Bris consacre désormais sa vie à faire (re)découvrir les écrivains nomades qui célèbrent « le grand dehors », de Joseph Conrad à Sylvain Tesson. Spécialiste ès Robert Louis Stevenson, il s’apprête à publier des pages inédites du maître du roman d’aventures, et il se pourrait même qu’il rédige lui-même le dernier chapitre manquant ! De quoi asseoir définitivement sa filiation…


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants