+ de critères

Nicolas DEMORAND

Nicolas DEMORAND

Le mercato d'hiver à peine achevé pour les footballeurs, celui de la presse s'emballe : ce ne sont pas moins de trois grands journaux qui changent de dirigeants. Mais le nom qui se trouve actuellement sur toutes les lèvres est celui de Nicolas Demorand, qui succède à Laurent Joffrin à la tête de Libération. Ce normalien devient à 39 ans le plus jeune et le 4e directeur de l'histoire du journal. Un parcours atypique pour ce touche-à-tout qui fut d'abord professeur de lettres en lycée professionnel avant d'entamer une carrière dans l'audiovisuel (France Culture, France Inter, i-Télé, France 5 et Europe 1). Celui qui prendra ses fonctions à partir du 1er mars 2011 peut se targuer d'une bonne cote de popularité : sollicité par le principal actionnaire de Libération lui-même, Édouard de Rothschild, il a obtenu de la rédaction un peu plus de 56 % des suffrages exprimés au  lieu des 34% nécessaires. Pour ses premiers pas dans la presse écrite, l'homme de radio pourra s'appuyer sur Nathalie Collin qui est en charge de la gestion. S'il a démissionné d'Europe 1, il devrait au … demeurant continuer à présenter chaque dimanche C politique  sur France 5. C'est un jeu de chaises musicales sans précédent auquel se livre actuellement la presse française. Laurent Joffrin, jusque-là à Libération, reprend la tête de l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur. Quant au Monde, il s’apprête à accueillir à la fois un nouveau président du conseil de surveillance, Jean-Francis Bretelle, et un nouveau directeur, Eric Izraelewicz.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants