+ de critères

Olivier Meyer

Olivier Meyer

Suresnes Cités Danse, le festival qu'il a créé en 1993, renouvelle sa formule. Le hip-hop y rencontre cette année les variations classiques du danseur étoile Jérémie Bélingard, qui a chorégraphié Bye Bye Vénus, le spectacle d'ouverture. Choc des styles et des cultures, rendez-vous électriques, rencontres improbables : le festival d'Olivier Meyer est un véritable laboratoire chorégraphique qui jette des passerelles entre toutes les créations urbaines contemporaines. Le directeur du Théâtre Jean Vilar et du Théâtre de l'Ouest Parisien se réjouit du succès grandissant de cette manifestation au message positif et vivifiant, qui a révélé de grandes figures du hip-hop, comme Mourad Merzouki ou Kader Attou. Les improvisations millimétrées de Bélingard et  Misook So (le spectacle, impeccable, a été monté en un mois...), y côtoient l'électro dynamité de Blanca Li ou la capoeira et samba brésilienne d'Urbana de Dança. Et Nya, la dernière création du chorégraphe algérien Abou Lagraa, signifie « faire confiance à la vie »...


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants