+ de critères

Patrick Sermadiras de pouzols de lile

Patrick Sermadiras de pouzols de lile

Il a largement repris à son compte la formule du Candide de Voltaire, qui voulait « cultiver [son] jardin ». Mais lui n’a pas eu à quitter son « meilleur des mondes possibles », puisqu’il perpétue les travaux entrepris par son père Gilles et sa famille, propriétaire du manoir d’Eyrignac depuis… 500 ans.    Hier soir, le plateau des Racines et des Ailes était donc installé dans les jardins d’Eyrignac pour annoncer la prochaine édition des Rendez-vous aux jardins, qui auront lieu du 5 au 7 juin prochain. Une belle reconnaissance pour ce publicitaire qui a fait de son magnifique domaine une entreprise qui pousse. Pas moins de 100 000 visiteurs parcourent chaque année son jardin d’Eden du Périgord noir, véritable joyau de l’art topiaire (qui consiste à sculpter les végétaux). Aujourd’hui, le Gentleman Farmer suit toujours d’aussi près les courbes parfaites que doivent prendre ses buis, charmes et autres ifs, mais développe en plus son réseau sur la Toile, avec le site lesplusbeauxjardinsdefrance.com qui rassemble déjà 9 des plus beaux domaines nationaux.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants