+ de critères

Philippe Chiambaretta au chevet des Champs

Philippe Chiambaretta au chevet des Champs

"Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit, il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées..." Tout, sauf des Parisiens puisque la plus belle avenue du monde est fuie par les habitants de la ville qui la considèrent comme un autoroute touristique bien trop polluée. Le comité Champs-Elysées, association de propriétaires et d'exploitants bordant l'avenue, a donc fait appel à Philippe Chiambaretta pour une nouvelle expertise des Champs afin que l'avenue la plus célèbre du monde redevienne la plus belle.


Ingénieur des ponts et chaussées, passé par le Massachussets Institute of Technology (Mit) et l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville, on a l'habitude de le décrire Philippe Chiambaretta comme penseur et architecte. D'ailleurs, l'exposition du Pavillon de l'Arsenal est présentée comme une réflexion d'architecte plutôt qu'une proposition. Il veut impliquer les Parisiens, pour leur rendre leur avenue. Une volonté : comprendre l'évolution de cet axe urbain pas comme les autres. La promenade royale, dessinée par Le Nôtre au XVIIe siècle, est aujourd'hui fréquentée quotidiennenement par plus de 100 000 personnes. Des propositions de mesures concrètes : réduction par deux du nombre de voies, davantage de place accordée aux piétons, valorisation et piétonisation des abords de l'Arc de Triomphe d'un côté et de la place de la Concorde de l'autre, la plantation de plus de mille arbres...
"Et de l'Etoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent l'amour."

 

 

 

 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants