+ de critères

Philippe DENORMANDIE

Philippe DENORMANDIE

Bonne nouvelle pour les seniors : la première maison de retraite low cost s’apprête à voir le jour dans la Manche grâce au groupe Korian. « Nous avons voulu concevoir un hébergement de qualité tout simplement moins cher », précise Philippe Denormandie, directeur général du développement et de l'offre de services et membre du directoire de la société. Chirurgien orthopédique de formation, le docteur Philippe Denormandie a rejoint le groupe Korian, leader français de la prise en charge de la dépendance, en 2007 en tant que directeur de la politique médicale et des relations institutionnelles. Alors qu’un nouveau texte sur les retraites complémentaires vient d’être adopté par la majorité des syndicats, ces maisons de retraite nouvelle génération raviront certainement nos aînés : un intérieur design, une praticité certaine et des couleurs chatoyantes dans les chambres pour un prix inférieur à 1600 euros par mois, soit 700 euros de moins que dans une maison de retraite classique. D’ici à 2012, deux nouvelles maisons de retraite de ce type devraient être construites. Christine Lagarde a annoncé cette semaine la revalorisation des pensions de retraites du régime général, qui augmenteront de 2,1 % à compter du 1er avril. Une revalorisation qui n’est que le résultat d’une sous-évaluation de l’inflation l’an dernier. Et de plus en plus de retraités cumulent leur pension avec un travail d’appoint depuis l’assouplissement de la législation en 2009. En France, la pension moyenne s’élève à 1122 euros bruts par mois, tous régimes confondus.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants