+ de critères

Philippe Lefrancq fine fleur de la livraison

Philippe Lefrancq fine fleur de la livraison

Florajet et Téléfleurs sont dans un bateau, mais aucun des deux ne tombe à l’eau. Bien au contraire, ils décident de s’allier pour devenir numéro un de la livraison florale.
Il a été animateur de ventes, agent EDF, électrotechnicien, contrôleur pour carte électronique, directeur commercial dans la publicité avant de créer sa première boutique de fleurs en 1988 et de fonder Vaucluse annonce un an plus tard. Mais c’est en 1992 que Philippe Lefrancq trouvera sa véritable vocation en faisant éclore Florajet, une entreprise de livraison de fleurs qui connaît rapidement un réel succès. 23 ans plus tard, l’essai est transformé grâce à cette alliance qui aura nécessité un investissement d’un million d’euros mais permettra à la nouvelle entité de disposer d’un réseau de 7 500 boutiques connectées pour plus de 900 000 commandes annuelles sur 150 références de bouquets. Une entreprise qui n’est pas près de faner.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants