+ de critères

Stéphane Braunschweig

Stéphane Braunschweig

C’est avec un Tartuffe très apprécié de la critique et du public que Stéphane Braunschweig a signé sa dernière mise en scène au Théâtre national de Strasbourg (TNS), qu’il dirige depuis 2000 et jusqu’en juin prochain. Ses deux mandats à la tête du TNS et de la prestigieuse Ecole supérieure d’art dramatique qui y est rattachée auront été, eux aussi, de francs succès. D’abord d’un point de vue artistique : en huit ans, 35 pièces ont été créées, dont 15 avec la troupe permanente du TNS qu’il a lui-même constituée et qui accueille chaque année des jeunes acteurs issus de l’Ecole. Avec surtout un vrai succès populaire dans un théâtre public qu’on accuse parfois d’élitisme, puisque la fréquentation a presque doublé en cinq ans, avec un taux de remplissage entre 90 et 99 %. On retrouvera Stéphane Braunschweig  dès janvier 2009 comme artiste associé au Théâtre de la Colline. Il succédera ensuite à Alain Françon en 2010 à la direction de ce théâtre national qui fut souvent à Paris la scène d’accueil de ses spectacles strasbourgeois.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants