+ de critères

Thierry Oriez donne du temps à l’argent

Thierry Oriez donne du temps à l’argent

L’orfèvrerie historique Christofle vient d’inventer un procédé permettant de retarder l’oxydation de l’argent et du métal argenté.
Thierry Oriez, titulaire d’une maîtrise de droit des affaires, diplômé de Sciences Po et de l’Essec, est passé par Nestlé Gloria, Lesieur et Baccarat avant de poser ses couverts sur le bureau de la présidence de la prestigieuse société des arts de la table Christofle. C’est dans l’usine de Yainville (en Normandie) de la maison d’orfèvrerie fondée en 1830 que vient d’être mis au point le système « Silverever » : une protection invisible qui n’altère pas la qualité ni le toucher ni l’éclat de l’argent. Si les couverts et les bijoux ne sont pas concernés, cette innovation épargnera de l’huile de coude à tous ceux qui veulent acquérir plateaux, vide-poche et autres objets qui seront tous poinçonnés. Et si le groupe Téléphone chantait en 1980 « Argent trop cher », Thierry Oriez assure que le traitement de son argenterie n’entraînera aucune augmentation de prix !
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants