+ de critères

Chercheurs scientifiques - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Chercheurs scientifiques
Chercheurs scientifiques who's who français meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

Ils sont dans des laboratoires ou sur le terrain et, en fonction de leur domaine de prédilection, définissent les protocoles et les techniques pour faire avancer la science, formuler des hypothèses, diffuser leurs découvertes et former les chercheurs de demain.


Les différents métiers


Les meilleurs chercheurs scientifiques se répartissent dans plusieurs domaines : mathématiques, physique, sciences de la terre et de l'univers, espace, chimie, biologie, médecine et santé, sciences humaines et humanités, sciences de la société, sciences pour l'ingénieur, sciences et technologies de l'information et de la communication, sciences agronomiques et écologiques, gestion du patrimoine scientifique... Quel que soit le domaine, le chercheur doit passer par le doctorat et la soumission d'une thèse devant un jury de spécialistes scientifiques. Parce qu'être chercheur scientifique n'est pas une vocation égoïste : il faut souvent travailler en équipe, échanger, participer à des colloques, publier des articles pour faire connaître ses travaux... tout en se tenant au courant de l'avancée de ceux des autres.


Où travaillent les chercheurs ?


Les Etablissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) :
Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (IFSTTAR), l’Institut national d'études démographiques (INED), l’Institut national de recherche agronomique (INRA), l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (IRSTEA).

Les Etablissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) :
L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA), le Centre national d'études spatiales (CNES), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (IFREMER), l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS), l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) ou encore l'Office national d'études et de recherches aérospatiales (ONERA).

Les universités bien évidemment, en plus de leur activité d'enseignement, constituent l'un des grands employeurs de chercheurs en France.
Certaines grandes entreprises privées industrielles ou pharmaceutiques, enfin, emploient également un nombre important de chercheurs scientifiques.
 

Organisation


Le Syndicat national des chercheurs scientifiques (FSU) est un syndicat français affilié à la Fédération syndicale unitaire (FSU).  Créé en 1956, il a pour but "la défense des intérêts économiques et professionnels, collectifs et individuels, matériels, moraux et civiques de ses membres, le développement de la recherche scientifique et de l’université en tant que services publics".
 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



1641 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.