+ de critères

Directeurs de banques - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Directeurs de banques

Profession multi-facettes, s'il en est, le métier de directeur de banque est un poste à responsabilités qui demande beaucoup d’investissement. Financier, commercial, animateur d’équipe, gestionnaire, le directeur de banque se doit d’être tout cela à la fois !

Pour qui ?

Le directeur de banque doit avant tout être un bon manager car il est responsable de l’équipe d’employés (chargés de clientèle, conseillers financiers…) qui travaillent dans sa banque. Il doit donc être capable d’installer une atmosphère à la fois studieuse et détendue au sein du lieu de travail qu’il dirige. Cela requiert d’excellentes aptitudes relationnelles, d’être attentif et à l’écoute de ses collaborateurs. Ses qualités dans le domaine de la communication doivent être exemplaires car il est le représentant de sa banque auprès de l'environnement économique local. Dynamique et accueillant, il doit faire preuve d’une excellente présentation, visuelle et verbale auprès de ses clients. Il doit évidemment avoir un sens du commerce bien aiguisé et une de ses compétences majeures est la négociation. Le directeur de banque résiste à la pression et prend les décisions nécessaires aux moments opportuns pour l'avenir de son agence. Il est extrêmement organisé, rigoureux et polyvalent.

Pour quoi ?

Le directeur de banque gère financièrement et administrativement sa banque. Il est responsable des portefeuilles des clients professionnels ou des particuliers. Il lui est conseillé de mettre en place des stratégies notamment celle qui consiste à adapter la structure qu’il dirige à son environnement en l’analysant. Il proposera ainsi les offres les mieux adaptées au marché local et sera en mesure d’entretenir des relations avec les acteurs économiques de sa région. En termes de rentabilité et de chiffre d'affaires, il doit aussi atteindre les objectifs financiers et commerciaux fixés et assignés chaque année par la direction générale. Il doit donc suivre au quotidien la comptabilité interne de son agence. Enfin, il a le devoir de prospecter de nouveaux clients.

La formation

La fonction de directeur de banque est souvent atteinte après plusieurs années d’expérience ( 3 à 5 ans) dans le secteur bancaire. L’employé fait alors l’objet d’une promotion interne à l’entreprise. Pour commencer, un BTS banque, conseiller de clientèle (particulier) est intéressant. Mais il est fortement conseillé de décrocher un master 2  en commerce, finance ou comptabilité pour ainsi gravir plus rapidement les échelons. L’idéal est de suivre des cours à l’IEP en section économie et finance, d’intégrer une école de commerce comme HEC ou l’ESSEC option finance ou comptabilité ou encore d’obtenir un diplôme de l’Institut technique de banque. Ainsi, si le candidat est titulaire d’un diplôme bac+5, il peut être recruté directement sur ce poste de directeur de banque après avoir suivi une formation en interne, dispensée par le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB).

Les représentations professionnelles

L’Association française des marchés financiers (AMAFI), Association française des sociétés financières (ASF), Fédération bancaire française (FBF).

 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



1624 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.