+ de critères

Maroquiniers - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Maroquiniers
Maroquiniers français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

La maroquinerie rassemble tous les savoir-faire en lien avec la fabrication des objets en cuir à l'exception de la sellerie, des vêtements et des chaussures. Le terme trouve son origine dans le mot "maroquin", désignant les peaux de chèvres et de moutons tannées. Mais par extension, la maroquinerie comprend également les sacs, ceintures, valises et autres portefeuilles faits à partir de peaux de vaches et de tous les animaux, aussi exotiques soient-ils (serpents, buffles, crocodiles, requins...).



Un peu d'histoire


Alors que les premiers hommes chassaient avant tout pour se nourrir, ils se servirent rapidement de la peau de leurs proies pour se vêtir. Il fallut néanmoins attendre un certain niveau de technicité avant que ces cuirs ne servent à la réalisation de harnais, outres et autres objets utiles. Le Maroc joua un rôle essentiel dans la diffusion des objets et techniques de la maroquinerie, notamment à partir du XIIe siècle. Tout au long du Moyen Âge, la maroquinerie poursuit son évolution avec la réalisation de sacs, de bourses et au XVIIIe siècle, elle devient l'un des symboles du luxe grâce notamment au travail des maîtres-gainiers. Au XIXe et au XXe siècle, le travail du cuir devient de plus en plus technique et le savoir-faire de la maroquinerie parvient à une forme d'excellence. Il faut dire que l'aviation et l'automobile apparaissent et, avec eux, une certaine idée du luxe et des accessoires y afférant. Mais le XXe siècle est décidément bien surprenant puisque le cuir ne restera pas l'apanage de la bourgeoisie et, au contraire, ce sont les rockeurs, les punks et les motards qui se l'approprient grâce aux bracelets, gants et accessoires en cuir.
Aujourd'hui encore nous avons en France certains artisans qui sont parmi les meilleurs maroquiniers du monde. Serge Amoruso a ainsi réalisé de très nombreuses pièces de maroquinerie sur mesure et des objets rares en matériaux précieux.


Les mots de la maroquinerie


Pour réaliser leurs attaché-case, besace, cabas, duffle, gibecière, holster, pochette, spinner, vanity, les maroquiniers doivent faire preuve de beaucoup de techniques et de savoir-faire pour assembler anse, bandoulière, doublure, dragonne, sangle... Le lexique de la maroquinerie est fait de tous les outils et de toutes les techniques qui font que, une fois assemblées, l'œuvre est complète. Mais à ce vocabulaire, s'ajoute bien entendu tous les mots du cuir qui peut être glacé, gras, foulonné, nappa, nubuck, pleine fleur, sellier, suède...



Organisation


Fondée en 1937, la Fédération française de la maroquinerie (FFM) défend les intérêts de la profession et organise régulièrement des rencontres et des réunions pour ses adhérents. La Fédération nationale des détaillants en maroquinerie et voyage (FNDMV) a été créée en 1946. Quant au Conseil national du cuir, créé en 1948, il regroupe vingt fédérations ou syndicats professionnels de la filière française du cuir en France.
 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



22 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.