+ de critères

Potiers - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Potiers
Potiers français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

La poterie désigne aussi bien l'objet que l'acte de le fabriquer. Il s'agit d'un savoir-faire millénaire dont il est encore difficile de dater les origines. Partout dans le monde, la poterie a s’est imposée comme un art et une pratique indispensables à toutes les sociétés. De nos jours encore, même si les techniques ont évolué, la poterie continue à jouer un rôle important.


Un peu d'histoire


Deux foyers peuvent revendiquer la paternité de la poterie : l'Asie (vers -15 000) et l'Afrique (vers -10 000). Autant dire qu'il s'agit d'une technique millénaire. Un savoir-faire indispensable à l'évolution et à la sédentarisation d'une société puisqu'elle permettait non seulement la conservation de certains aliments, mais également leur cuisson. Une évolution considérable survient avec l'invention du tour de potier vers -3 500.
Depuis ses origines, les gestes ont néanmoins assez peu évolué et les potiers doivent suivre peu ou prou des procédures ancestrales. Du choix de l'argile à la préparation de la terre, du façonnage (qu'il soit fait au tour ou par moulage) au séchage et à la cuisson.
Certaines poteries sont célèbres au point de devenir le véritable symbole d’une région. C'est le cas du vase d'Anduze qui tire son nom de sa ville d'origine dans les Cévennes et qui est reconnu dans le monde entier. Même si cela est aujourd'hui contesté, il paraît qu’il y aurait eu des vases d'Anduze au château de Versailles... vrai ou faux peu importe, ce qui est certain, c'est que c'est aujourd'hui le cas puisqu'en 2004 les architectes du Château ont passé une commande à la poterie du Chêne vert pour orner le parc du Grand Trianon.


Les mots de la poterie


Pour aborder le champ lexical de la poterie, il faudrait retracer tous les continents et toutes les périodes de l'histoire, tant son histoire est vaste. Il y a le vocabulaire des matières premières, des outils et des techniques nécessaires à la réalisation : barbotine, biscuit, centrage, chamotte, colombin, coulage, dégourdi, engobe, estampage, girelle, lustre, mandrin, oxydes, polissage, rondeau, sole, tournage, vernis... Et le vocabulaire des objets produits : amphore, cruche, cuvier, jarre, jardinière, plat, vase... sans parler de tous les objets décoratifs et autres statuettes dont un inventaire exhaustif serait impossible.


Organisation


La Chambre professionnelle de la porcelaine, poterie, faïence (CPPPF) a été créée le 9 février 2001. Elle est issue du rapprochement du Syndicat national de la porcelaine française et de la Chambre des industries françaises de la poterie.


 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



5 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.