+ de critères

Médecins - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Médecins

Ces professionnels de la santé accompagnent leurs patients au quotidien pour les examiner et diagnostiquer, mais surtout les soigner. Généralistes ou spécialisés, tous sont liés par un point en commun : l’envie d’aider leur prochain.


Un peu d’histoire


On retrouve des traces de traitements médicaux depuis le Néolithique. Usage de champignons vermifuges pour lutter contre des vers intestinaux, d’antalgiques et antibiotiques naturels, trépanation…
Le premier médecin dont on connaît le nom est Hésirê. Haut fonctionnaire de l’Egypte ancienne, il était honoré du titre « le Grand des dentistes et médecins ».
A l’Antiquité, les médecins croient qu’un déséquilibre des humeurs (sang, flegme, bile jaune et bile noire) peut provoquer des maladies, et pratiquent des saignées, suées ou régulent les excrétions fécales et urinaires. Cette avancée est un réel progrès en médecine, car la santé n’est plus déterminée par les dieux. Les médecins deviennent méthodiques et les humeurs sont les précurseurs de la découverte des hormones, des neurotransmetteurs et de l’immunologie.


Médecin : pour qui ?


Les médecins ont un rythme intense. La charge de travail est très élevée, ainsi il est nécessaire aux aspirants d’avoir une bonne résistance au stress et à la pression. En effet, ils doivent pouvoir rester constamment en alerte, pour reconnaître les symptômes et pathologies et poser le bon diagnostic, et ce sous l’effet de la pression, alors qu’ils sont confrontés quotidiennement à la souffrance de leurs patients. Les médecins doivent respecter une éthique de travail forte, et garder le secret professionnel. Etre passionné est donc très important dans ce contexte. Calmes, disponibles, à l’écoute et consciencieux, ils doivent prêter une attention constante aux détails, pour pouvoir soigner les malades. Enfin, les connaissances nécessaires aux métiers de médecin sont très larges. Il faut donc avoir une soif de connaissance intarissable, sur le corps humain, les affections et leurs traitements, et ce tout au long de sa vie, afin de se tenir informé des avancées de la médecine.


Quels métiers ?


Les médecins peuvent être généralistes ou spécialistes. Tous sont inscrits auprès du Conseil national de l'ordre des médecins. Le généraliste accompagne ses patients sur de longues périodes en tant que médecin traitant. Il diagnostique et traite toutes sortes de pathologies, et assure le lien avec les médecins spécialistes. Il existe un très grand nombre de spécialités différentes en médecine. Le médecin peut se spécialiser en fonction du public (gériatre, pédiatre…), être spécialiste d’une partie du corps (urologue, dermatologue, gynécologue…), d’une pathologie ou infection (oncologue, psychiatre, rhumatologue…) ou encore d’une certaine pratique (radiologue, médecin nucléaire…).


Où travaillent les médecins ?


Les médecins peuvent travailler dans différents domaines. Souvent libéraux, ils travaillent aussi pour beaucoup dans les hôpitaux. Il existe d’autres secteurs d’activité comme la médecine humanitaire, l’industrie pharmaceutique, la médecine scolaire ou du travail, ou encore la médecine militaire.


Devenir médecin


Les études pour devenir médecin sont réputées pour être très longues. L’accès aux études de médecine se fait suite aux résultats obtenus en PASS (Parcours d’accès spécifique santé) ou en LAS (Licence avec option accès santé). En fin de troisième année, les étudiants obtiennent le DFGSM (Diplôme de formation générale en sciences médicales, reconnu au niveau licence). Ce premier cycle est suivi de trois ans d’externat au terme duquel les élèves sont affectés dans une spécialité et un lieu d’exercice en fonction de leur vœu et de leur classement, et obtiennent le DFASM (Diplôme de formation approfondie en sciences médicales, reconnu au niveau master). Place ensuite au troisième cycle avec l’internat (trois ans pour les futurs médecins généralistes ; quatre ou cinq ans pour les spécialistes). A la fin de son cursus, l’étudiant obtient un DES (Diplôme d’études spécialisées), puis valide sa thèse qui lui confère (enfin) le diplôme d'Etat de docteur en médecine.


Les organisations


Le Conseil national de l’Ordre des médecins est l’interlocuteur des instances ministérielles et un partenaire des acteurs de santé nationaux. Il émet un avis sur tous les grands textes réglementaires qui concernent la profession. Il défend les principes de la déontologie médicale dans les grands débats de santé nationaux et internationaux. Il est composé de quatre sections : la section éthique et déontologie, la section exercice professionnel, la section formation et compétences médicales et la section santé publique. Il joue également un rôle juridictionnel et a été fondé en 1945.
 

Dernières publications



460 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.