+ de critères

Sportifs - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Sportifs

Coupes du monde, championnat d'Europe, Ligue 1, Jeux olympiques et Jeux paralympiques, meetings, rallyes automobiles… Les compétitions ne manquent pas pour mesurer la valeur de nos sportifs. Et, si, comme le veut la célèbre phrase attribuée au baron Pierre de Coubertin, "l'essentiel est de participer", nous avons en France des sportifs parmi les meilleurs du monde.


Qu'ils courent, sautent, pédalent, tapent dans un ballon ou une balle, soient au volant d'une voiture, sur une piste, dans une piscine ou sur un tatami, ils s'entraînent dur et excellent dans leur domaine. Leurs rencontres sont de grands rendez-vous où spectateurs et téléspectateurs se pressent. Le sport réunit en effet dans les gradins et devant les postes de télévision la France entière, sans distinction de classe ou de milieu social. Qui a oublié la victoire de Yannick Noah à Roland Garros en 1983 ? Qui ne souvient pas de la finale du 400 m remportée par Marie-Josée Perec à Atlanta en 1996 ? Les deux buts de la tête de Zinedine Zidane contre le Brésil en 1998 ? Quel enfant n'a pas rêvé devant les exploits de Just Fontaine qui détient toujours le record du plus grand nombre de buts inscrits lors d'une phase finale de coupe du monde ? De Raymond Kopa ou Michel Platini, de Bernard Hinault, Jeannie Longo, Alain Prost, Jean-Claude Killy, Alain Mimoun, Marcel Cerdan, David Douillet, Tony Estanguet, Laura Flessel, Jo-Wilfried Tsonga ou Gaël Monfils, Sébastien Chabal ?
Et plus récemment, le multiple champion du monde de rallye Sébastien Loeb, le basketteur star Tony Parker, le perchiste Renaud Lavillenie qui réussit à ravir à Sergueï Bubka son record du monde qui paraissait inatteignable, le sprinter Christophe Lemaître ou le judoka Teddy Riner... Sans oublier l'équipe de France de handball, l'une des plus titrées de l'histoire des sports collectifs !

 

 

Organisation

Au niveau local, les pratiques sportives sont souvent gérées par les collectivités et des acteurs publics ou privés. Les clubs sportifs prennent en charge l'entraînement et les demandes de licence afin de participer aux compétitions sportives. Et si parmi les meilleurs sportifs du monde, certains gagnent particulièrement bien leur vie, ils le doivent la plupart du temps à des bénévoles passionnés qui leur ont transmis leur vocation.
Les fédérations sportives sont des associations regroupant d'autres associations de plus petite taille (la plupart du temps des clubs sportifs individuels ou des ligues régionales). Elles occupent une place prépondérante dans l'organisation des grands évènements. Ainsi la Fédération française de football (FFF), créée en 1919 gère les matchs nationaux de la sélection tricolore. Un an plus tard née la Fédération française de tennis (FFT) chargée de promouvoir la petite balle jaune. Toujours en 1920 est fondée la Fédération française d’athlétisme (FFA).
Mais il existe également des ligues professionnelles "pour la représentation, la gestion et la coordination des activités sportives à caractère professionnel des associations qui leur sont affiliées et des sociétés qu’elles ont constituées."
 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



348 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.