+ de critères

Verriers - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Verriers
Verriers français who's who meilleur expert reconnu spécialiste savoir-faire personnalité française spécialité française

Que ferions-nous sans lunettes, sans fenêtres, sans verres ni bouteilles pour les remplir ? Le verre est partout et fait partie intégrante de notre quotidien. Il est si présent qu'il finirait presque par passer inaperçu. Pourtant le travail du verre nécessite un savoir-faire exceptionnel, hérité d'une très lointaine époque. Certes, le métier de verrier a connu de très nombreuses évolutions, et des procédés technologiques ont permis une production à grande échelle, mais au fond, le verre a-t-il tant changé ? Il est translucide ou opaque, malléable lorsqu'il est chaud mais rigide lorsqu'il est froid. Il n'existe pas à l'état "naturel" mais s'obtient après fusion de différentes matières.


Un peu d'histoire


Il n'existe pas à l'état naturel ? Pour tout dire c'est un peu faux puisque la première utilisation du verre a eu lieu plus de 100 000 ans avant notre ère. Il s'agissait plus précisément d'obsidienne, ce verre d'origine éruptive. C'est son tranchant qui était utile aux hommes qui en firent un outil, mais il fallut attendre -5 000 à -3 000 pour que les premiers objets en verre soient fabriqués et -1 500 pour qu'ils le soient de manière translucide. A partir du IIIe siècle avant J.-C., de nouvelles techniques permettent la fabrication d'objets plus grands et multicolores, au Ier siècle avant J.C., c'est l'apparition du verre soufflé. Cette innovation permet la multiplication de la production et les produits en verre se démocratisent. Au Moyen Age, le verre plat soufflé permet la fabrication des vitraux et en 1330 est fondée la première verrerie à vitres française, à Bézu-la-Forêt dans l'Eure.

Si aujourd'hui des groupes comme Cristal d'Arques, Saint-Gobain ou Baccarat sont des producteurs prestigieux, il subsiste encore des artisans. C'est le cas de Jacques Loire, Benoît Marq, Michel Petit et son fils Stéphane Petit, maîtres verriers qui ont réalisé de nombreux vitraux pour des églises dans toute la France, Jean-Claude Novaro fondateur et directeur de la galerie Novaro à Biot et auteur de nombreuses œuvres en verre soufflé, ou encore Yan Zoritchak qui fut à l'origine de la première exposition internationale de verre en France au musée d'Annecy en 1979. Et parce que la tradition se perpétue toujours au sein des familles, citons les frères Antoine et Etienne Leperlier, tous deux verriers et sculpteurs qui descendent de François Décorchemont, célèbre artiste peintre et verrier du XIXe siècle.


Les mots de la verrerie


Le verre peut être antique, bombé, feuilleté, industriel, opalescent, opaque, peint, trempé, on parle de double-vitrage, de vitrail, de verres boro-silicates ou sodo-calciques, de vitres blindées et de vitrages coupe-feu. Le verre est tellement diversifié et ses techniques si nombreuses qu'il faudrait un dictionnaire pour recenser le vocabulaire des verriers !


Organisation


Il existe la Fédération des chambres syndicales des industries du verre, la Fédération française des professionnels du verre (FFPV), la Fédération des cristalleries verreries à la main et mixtes (FCVMM), sans oublier l'Institut du verre.
 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



17 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.