+ de critères

Alain Fuchs

Alain Fuchs

 

C’est un beau cadeau pour les entreprises françaises ! Le CNRS va céder un millier de brevets non exploités aux PME et PMI du pays. En ces temps difficiles pour l'économie, l’objectif est d’aider les entreprises à innover en leur donnant accès à son large catalogue d’inventions.
«Nous nous sommes aperçus que sur les 15 à 20 % de nos brevets qui sont exploités par l'industrie avec des contrats de licence, seulement 10 % le sont par des PME et des PMI » déplore le président du CNRS Alain Fuchs, qui entend ainsi transférer à des petites et moyennes sociétés privées la propriété de brevets déposés par des chercheurs publics. Pour être éligible à l’opération, les entreprises françaises devront présenter un suivi de projet aux laboratoires concernés et payer une somme « très modeste, car pour des raisons juridiques ce transfert ne peut être gratuit », explique Pierre Gohar, directeur de l’innovation au CNRS. Cette belle initiative va aussi  permettre au CNRS de faire le ménage parmi les 4500 brevets qui lui coûtent 17 millions par an en redevances. Une véritable opération gagnant-gagnant.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants