+ de critères

Stanislas Dehaene remue les méninges

Stanislas Dehaene remue les méninges

Le psychologue cognitif et neuroscientifique Stanislas Dehaene vient de recevoir le Grand prix de l’Inserm pour l’ensemble de son travail sur la conscience.
Enfant, il rêvait déjà d’être « inventeur »… Il sera chercheur, tout d’abord sur les bancs de Normal Sup’ puis à l’EHESS avant de poursuivre sa formation dans une université de l’Oregon. Mathématicien d’origine, son goût pour l’interdisciplinarité l’amène aux sciences cognitives qu’il explore et croise avec les méthodes de l’imagerie cérébrale. Objectif : percer les mystères du cerveau, comprendre les architectures cérébrales de l’arithmétique, de la lecture, de la conscience, du langage, de l’éducation... Ce chercheur de 48 ans, professeur au Collège de France et membre de l’académie des sciences, dirige l'unité de neuro-imagerie cognitive au centre Neurospin, l’un des plus grands sites de recherche européens sur le cerveau. Déjà couronné de nombreux prix, Stanislas Dehaene décroche aujourd’hui celui de l’Inserm. On peut penser qu'il y en aura d'autres.
 


Biographie liée

  • Voir la biographie de Stanislas Dehaene Chercheur, Membre de l'Institut > COLLÈGE DE FRANCE > INSTITUT NATIONAL DE LA SANTÉ ET DE LA RECHERCHE MÉDICALE (INSERM) > MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants