+ de critères

Metteurs en scène - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Metteurs en scène

Disposant d’un rôle clé dans un projet artistique de théâtre ou même de danse par exemple, le metteur en scène est un véritable manager aux commandes d’une grande équipe. Bien souvent à l’origine du projet artistique, il est présent depuis le choix des acteurs jusqu’au levé de rideaux car c’est à lui que revient la tâche de coordonner aussi bien ceux qui seront sous la lumière des projecteurs que les artisans de l’ombre. Ainsi, c’est lui qui guide les acteurs et les comédiens dans leur jeu, leur interprétation et c’est aussi lui qui gère les équipe de costumier, les maquilleurs ou encore les techniciens. Concernant principalement le théâtre, le metteur en scène dispose de plusieurs possibilités, il peut adapter une pièce déjà existante en y proposant sa propre interprétation comme il est très souvent fait pour les pièces du théâtre classique, il peut aussi travailler en collaboration avec un auteur ou il peut écrire sa propre pièce.

 

Un peu d'histoire

Si le théâtre est l’un des arts les plus vieux de l’humanité, le metteur en scène et l’auteur ne sont dissociés que depuis semble-t-il le XIXe  siècle, période à laquelle le terme « mise en scène »  aurait fait son apparition. Le métier en lui-même daterait de la seconde moitié du XIXe siècle. En effet jusqu’à lors la tâche était du ressort de l’auteur et des comédiens. André Antoine, créateur du mouvement Théâtre-Libre serait le premier metteur en scène de l’histoire.
Au cinéma, on parlera de metteur en scène pour un réalisateur lui-même auteur de son film, bien que les deux termes soient aujourd’hui quasiment synonymes, la nuance est malgré tout à soulever.
 

Les grands noms

André-Louis Perinetti, Guy Rétoré, Patrice Chéreau, Tristan Petitgirard, Mathilda May, autant de grands noms parmi les meilleurs de la mise en scène théâtrale française qui auront marqué leur temps et la descendance. Le théâtre est bien ancré dans la culture française et s’il fait fureur sous diverses formes au cours des siècles, le théâtre plus récent n’a malgré tout rien à envier à ses prédécesseurs. Le succès peut même mener à une adaptation cinématographique. On citera Oscar ( 1958 ) mis en scène par Jacques Mauclair qui avait été récompensé en 1989 d’un Molière pour la mise en scène de L’Avare. Pierre Mondy a notamment mis en scène La cage aux folles en 1973  et Le dîner de cons en 1993. Encore plus récemment, Bernard Murat met en scène Le Prénom en 2010, un succès adapté au cinéma deux ans plus tard.

Les mots de la mise en scène

Le vocabulaire de la mise en scène est en fait celui du théâtre et l’on retrouve par conséquent tout un champ lexical fourmillant de nuances pour tout ce qui touche à la pratique du 6e art : cabotin, bauprobe, canevas, boulevard, aparté, argument, décor, diégèse, didascalie, monologue, énonciation, exposition, filage, grotesque, hors-scène, hémistiche, lumière noire, parterre etc.

Formation

Il existe peu de formations spécialisées pour la mise en scène. Le Conservatoire National d’Arts Dramatiques et l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg font partie des seuls établissements à proposer un cursus mise en scène. Il faut noter que la plupart du temps, et cela se vérifie chez les professionnels ou en observant le parcours des metteurs en scène, se diriger vers ce métier c’est d’abord être passé soi-même sur les planches où, au contact des metteurs en scène, on apprend la direction d’acteurs. Les formations générales d’arts dramatiques sont souvent la voie de base pour prendre le chemin de ce métier.

Organisation

Le Syndicat National des Metteurs en Scène a été fondé en 1944 et défend depuis les intérêts des acteurs de ce métier. De manière plus générale, la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques remplit les mêmes tâches.

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



177 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.