+ de critères

Ministres - Biographies des personnalités maitrisant ce savoir-faire

Talents du Who's Who Ministres

Avec la séparation des pouvoirs, les ministres, membres du gouvernement à la tête d’un ministère ou d’un département ministériel, sont devenus des agents du pouvoir exécutif en charge d’un domaine de compétences. La Constitution de 1791 fixe à six le nombre de ministères : Justice, Intérieur, Contributions et revenus publics, Marine, Guerre, Affaires étrangères. Au cours du XXe siècle, le nombre croissant de ministères les érige en véritables institutions dont le nom peut varier d’un gouvernement à l’autre.

 

 

Organisation

Le Président de la République nomme le Premier ministre. Les ministres sont nommés par le Président de la République sur proposition du Premier ministre qui devient alors chef du Gouvernement, lequel est chargé par la Constitution de déterminer et de mettre en œuvre la politique de la Nation. Les ministres se réunissent chaque mercredi matin à l’Elysée en Conseil des ministres, sous l’égide du Président de la République.
Chaque ministère dispose d’un cabinet et d’une administration centrale à Paris et de services déconcentrés en province. Le cabinet, composé de collaborateurs personnels du ministre, n’est pas une structure permanente et disparaît lorsque le ministre quitte ses fonctions. En revanche, l’administration centrale regroupe tous les services permanents du ministère : directions générales, sous-directions… Les services déconcentrés sont en charge de l’application des politiques décidées au niveau central, en tenant compte des particularités de leurs circonscriptions.

 

 

Fonctions

Il convient de faire la différence entre le Premier ministre et ses ministres car leurs prérogatives sont différentes.

Le Premier ministre compose les membres de son Gouvernement, qu’il représente et dont il coordonne et arbitre l’action en cas de divergences. Il est le seul, au sein du pouvoir exécutif, à disposer de l’initiative des lois. Il peut également choisir l’assemblée (nationale ou Sénat) devant laquelle sera déposé le projet de loi et décider de la mise en œuvre de telle ou telle procédure. Il détient aussi le pouvoir de nomination aux emplois civils et militaires. 

Le ministre, à la tête de son ministère, est un agent du pouvoir gouvernemental. Ses compétences sont fixées par un décret d’attribution. Ses fonctions sont de deux natures, l’une administrative, l’autre politique. Supérieur hiérarchique de tous les fonctionnaires de son département ministériel, il est en outre en charge du contrôle de tutelle sur les établissements publics relevant de son ministère. Il joue également un rôle d’impulsion et de mise en œuvre de la politique gouvernementale. Il exerce par délégation le pouvoir législatif par le biais d’ordonnances.


 

Dernières publications dans "Talents et savoir-faire français Who’s Who: le « luxe français »"



3046 biographies liées

Découvrez les experts du Who's Who rattachés à ce métier.



Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde